FST - MHP


Objectifs de la formation :

L’objectif de la FST de Médecine Hospitalière Polyvalente est d’apporter aux étudiants et médecins la formation spécifique nécessaire à l’exercice, à plein temps ou à temps partiel, de la Médecine Hospitalière Polyvalente.

Elle n’est pas « qualifiante », c’est-à-dire que le futur praticien restera inscrit à l’Ordre des médecins dans sa spécialité (son DES) d’origine, mais donne accès à une compétence supplémentaire. En cas d’exercice ensuite exclusif du praticien en médecine polyvalente, elle facilitera son processus de recertification ordinale.

Collèges enseignants impliqués

Collège National des Enseignants de médecine Interne (CEMI)

Collège National des Généralistes Enseignants (CNGE)

Collège National des Enseignants de Gériatrie (CNEG)

Société Française de Médecine Polyvalente (SFMP)

Le pilotage national est réalisé par un quatuor, avec un membre issu de chacune de ces entités. Actuellement :

- Pre A Bourgarit, interniste anne.bourgarit@aphp.fr

- Pr G Gavazzi, gériatre ggavazzi@chu-grenoble.fr

- Pr P Imbert, généraliste p.imbert@cnge.fr

- Dr Y Poulingue, médecin polyvalent ypoulingue@ch-dieppe.fr

 

Public concerné

Internes de toute spécialité hormis ceux de Médecine Interne Immunologie Clinique et de Gériatrie, la formation initiale de ceux-ci étant considérée comme suffisante à la pratique de la MHP.

 

Durée et caractéristiques de la formation

Un an de formation composé de :

  • 2 stages d’un semestre à réaliser dans un service bénéficiant de l’agrément fonctionnel pour la FST de médecine hospitalière polyvalente :
    • un stage en Médecine Polyvalente ou Médecine Interne
    • et un stage en SMR (ex-SSR) Polyvalent ou en Gériatrie (Gériatrie Aigue/SSR Gériatrique)

à possibilité de stages « couplés », à discuter en local

  • Enseignements hors stages :
  • Enseignements en autonomie par e-learning (plateforme numérique)
  • Enseignements en présentiel : séminaires nationaux/régionaux/locaux ; ateliers avec mises en situation et échanges interactifs
  • Sur 2 demi-journées hebdomadaires : une demi-journée en supervision et une demi-journée en autonomie.

 

Evaluation des connaissances et compétences, validation :

  • Modalités de l’évaluation des connaissances et compétences (parmi les propositions suivantes, variables localement) :
    • Autoévaluation des connaissances (en fin de cours e-learning)
    • Compétences acquises en stage : portfolio numérique
    • Présentation de cas cliniques lors de séminaires régionaux ou nationaux ;
    • Entretiens (par exemple à l’entrée dans la FST, à mi-parcours au début du 2e stage et avant la soutenance du mémoire) avec le pilote de la FST ou son représentant.
  • Validation
    • Validation formalisée de l’ensemble de la formation théorique ;
    • Validation de tous les stages exigés pour la FST ;
    • Modalités selon les subdivisions (soutenance d’un mémoire, RSCA, validation du portfolio…) et avis de la commission locale de la FST.

 

Modalités d’inscription :

  • Dossier de candidature avec CV et lettre de motivation, argumenté par le projet professionnel de l’étudiant
  • Dossier d’inscription étudié par une commission réunissant : coordonnateur du DES d’origine, pilote de la FST, représentants des étudiants

à Se rapprocher de sa faculté

  • Accès conditionné par le nombre de postes ouverts au niveau national et dans chaque subdivision

à possibilité d’accès en dehors de sa subdivision en cas d’absence de place et selon disponibilités  (à voir avec le pilote local des 2 subdivisions, les facultés +/- le quatuor national)

Accessibilité en Formation Médicale Continue :

Extrêmement récent donc manque de recul…

  • Candidature envisageable après 1 an d’exercice temps plein diplômé
  • Dossier à déposer avant le 31 avril, auprès du doyen de l’UFR choisie
  • Candidature examinée par une commission régionale/locale de coordination de la spécialité pour validation et préconisations de stages pour valider la compétence (contrat de formation) en fonction de la situation
  • A priori minimum 50% de la formation pratique, 100% de la formation théorique


Pourquoi faire la FST de MHP ??

Parce que la pratique de la médecine polyvalente est exigeante, et nécessite des connaissances et compétences spécifiques un peu différentes de celles acquises durant l’internat !! Il est donc important d’avoir une formation correspondant à cet exercice…

Parce qu’un an de formation supplémentaire permet de découvrir des terrains de stage et des exercices de la MHP différents, en SMR par exemple, auquel l’étudiant n’a pas eu accès durant son internat. Cela permet de se faire une idée de la pratique, des contraintes et avantages, et éventuellement de rencontrer la future équipe dans laquelle prendre un poste !

Pour faire du réseau, et rencontrer d’autres personnes en local ou au national, motivées par cette pratique !

SFMP

Société Française de Médecine Polyvalente
02 37 51 76 60
02 37 51 78 01
contact@sfmp.org